top of page

ACTUEL

Les premières pavés de memoire à Zurich

Après des mois de préparation, les premièrs pavés de memoire en hommage à des victimes du national-socialisme ont été posées à Zurich le vendredi 27 novembre 2020. Le coup d’envoi de cet événement à l'hôtel de ville de Zurich a attiré la foule.


La conseillère d'Etat zurichoise Jacqueline Fehr

La conseillère d'Etat zurichoise Jacqueline Fehr a parlé des pavés de memoire comme d'un appel au réveil de la mémoire.

Katja et Gunter Demnig

Katja et Gunter Demnig (les artistes qui ont conçu le projet) se sont adressés aux personnes présentes par le biais d'un enregistrement vidéo; ils ont souligné combien ils auraient aimé être sur place et assister à la commémoration >>> en savoir plus sur le contexte des Stolpersteine





Andreas Strehle, président de l'association Stolpersteine Suisse

Andreas Strehle, président de l'association Stolpersteine Suisse, a présenté les destins et les parcours de vie des sept premières personnes qui ont fait l’objet de la pose d’une Stolperstein à Zurich.





Stolpersteine ont été posées pour:


Le conseiller municipal zurichois Richard Wolff a parlé des victimes de l'Holocauste dans sa propre famille juive et a raconté comment la pose de pavés de memoire pour ses proches à Stadtoldendorf et à Berlin l'avait durablement touché.


Monika Flieger a traduit en musique

Monika Flieger a traduit en musique, avec son accordéon et sa voix, ces espaces sonores qui vont au-delà de ce qui peut être dit et raconté.






Les sept Stolpersteine ont ensuite été posés devant les domiciles des victimes. Roland Diethelm, membre du comité et pasteur, a organisé des rituels de commémoration adaptés aux différentes victimes, des proches ont pris la parole, des élèves d'une classe du gymnase de Rämibühl ainsi que d'autres orateurs ont partagé leurs pensées avec les nombreuses personnes présentes, Robert Levy a prononcé le yiskor au nom des victimes juives.


Des photos et des interventions individuelles sont disponibles sous les pavés de memoire. Les photos ont toutes été prises par Alain Picard.


Comentários


bottom of page