top of page

ACTUEL

Première pose de Stolpersteine à Bâle le 2 novembre 2021

Le mardi 2 novembre 2021, l'association Stolpersteine Suisse a posé pour la première fois des Stolpersteine à Bâle, à la mémoire des victimes du national-socialisme. Il s’agit de:

  • ​Anna Maria Böhringer, née Bürgi (*1885), expulsée vers l'Allemagne, arrêtée par la Gestapo, assassinée en 1945 au camp de concentration de Ravensbrück >>> plus sur Anna Maria Böhringer

  • Kurt Preuss (*1910), victime juive, expulsé vers l'Allemagne, assassiné en 1941 au camp de concentration de Gross-Rosen (Breslau) >>> plus sur Kurt Preuss

  • Gaston Dreher (*1907), victime juive, expulsé vers la France, assassiné en 1944 au camp de concentration d'Auschwitz ...plus sur Gaston Dreher

  • Armin Weiss (*1895), réfugié juif, expulsé vers l'Allemagne, assassiné en 1940 au camp de concentration de Sachsenhausen ...plus sur Armin Weiss


Des proches de victimes du nazisme ainsi que des membres et des amis de l'association “Stolpersteine Suisse” étaient présents lors de la pose des pavés de memoire.



Au poste frontière de Riehen-Lörrach, un pavé de memoire a été posé pour la première fois en Suisse à la mémoire des réfugiés qui, dans leur détresse, ont cherché le salut en Suisse, mais qui ne sont pas parvenus à entrer sur le territoire.​


Selon les recherches effectuées, il est prouvé que les autorités suisses ont refusé l'entrée en Suisse à plus de 30 000 demandeurs d'asile pendant la guerre. Parmi eux, il y avait un nombre important, mais non quantifiable, de juifs et de juives.



Un grand écho médiatique


Ces premières pavés posés à Bâle ont fait l'objet d'un large traitement thématique.




Comments


bottom of page